[Tuto] Protéger sa clé USB par mot de passe sur Mac

  • SNOW LEOPARD

Sous Snow Leopard, au lieu de chiffrer la partition, on va créer une image disque chiffrée qu’on va placer sur la clé USB. C’est assez simple.

tout d’abord, une clé USB. Si elle fait moins de 4 Go, on peut travailler en FAT 32 (MS-DOS), sinon il faut passer en exFAT ou en HFS+ pour gérer une image disque de plus de 4 Go.

Première chose, créer une image disque. Il suffit de cliquer sur « Nouvelle image » dans Utilitaire de disque sans qu’un élément de la colonne de gauche soit sélectionné.

On choisit l’endroit où elle est enregistrée (disque dur, clé USB, etc.). Attention, il est plus simple de créer l’image sur un disque dur (rapide) et d’ensuite la copier sur la clé USB.

Ensuite, il y a quelques paramètres. On doit aussi choisir son nom, sa taille — il y des tailles prédéfinies, mais on peut choisir —, son système de fichiers (HFS, FAT, etc.), son chiffrement — 128 bits ou 256 bits —, son schéma de partition (peu important) et le type d’image, sachant que le choix par défaut est correct.

Pour le nom, il faut fournir un nom à l’image disque elle-même (la partition) et un au fichier la contenant. Pour le chiffrement, l’AES 128 bits est suffisant pour un usage en tant que particulier et le 256 bits est assez lourd pour le processeur.

Une fois que c’est fait, on choisit un mot de passe et on attend que l’image soit écrite. Attention, comme c’est chiffré, ça peut prendre un certain temps en fonction du processeur.

Au final, on obtient un fichier .dmg sur la clé USB, qui est utilisable en lecture/écriture comme une seconde clé USB, mais chiffrée.

Source : http://www.journaldulapin.com

  • LION

Envie de protéger de façon efficace vos données ? OS X Lion le permet, comme le rappelle MacBidouille. En effet, l’intégration de FileVault 2 permet de chiffrer facilement une partition, et donc directement une clé USB ou même un disque dur externe.

Le fonctionnement est simple.

Il faut se rendre dans Utilitaire de disques, choisir la clé USB à formater (attention, on efface donc tout) et choisir « Mac OS étendu (journalisé, chiffré) ».

Le système va demander un mot de passe, éventuellement un indice (important) et… c’est tout.

Une fois que c’est fait, le système demandera le mot de passe à chaque insertion de la clé (on peut le sauver dans le trousseau).

Seul défaut : ça ne fonctionne que sous OS X Lion, la clé sera inutilisable sous Windows ou d’anciennes versions de Mac OS X. Vu les débits moyens des clés USB, la perte de performances, si elle existe en théorie, est inexistante dans la pratique.

Pour ceux qui veulent chiffrer sans reformater, c’est possible, mais il faut jouer de la ligne de commande.

Il suffit d’ouvrir le Terminal et de taper la ligne suivante, en remplaçant [device] par le nom de votre partition (par exemple ici /Volumes/Test) et [password] par le mot de passe souhaité.

Source : www.journaldulapin.com

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: