Tripler les hotspots WiFi d’ici à 2015 pour éviter la saturation des réseaux mobiles

Une étude démontre que les installations de hotspots WiFi ne vont cesser de s’accélérer, sous la pression des opérateurs mobiles qui craignent une saturation de leurs réseaux.

C’est, selon la Wireless Broadband Alliance, en 2015 que le WiFi atteindra son apogée. Dans quatre ans, ce sont 5,8 millions de points d’accès WiFi qui devraient avoir été déployés dans le monde. Ce qui représente une croissance de 350% par rapport aux 1,3 million de hotspots disponibles à l’heure actuelle. Et cela sans prendre en compte – cela va de soi – les réseaux WiFi domestiques qui peuvent potentiellement être ouverts pour participer à un réseau communautaire.

Cette enquête menée auprès de 259 fournisseurs de connexion sans fil s’appuie sur les plans de déploiement de hotspots connus et les intentions d’investissement de ces derniers, ce qui permet à la WBA de tracer une courbe exponentielle sur les années à venir.

Etude WBA Hotspots WiFi Data Mobile (2).PNG

Des données reccueillies qui lui permettent également de dresser un tableau des appareils utilisés pour se connecter à ces hotspots. C’est ainsi que l’on apprend que si les ordinateurs portables sont les plus prisés par les utilisateurs de hotspots WiFi (48%), les parts des smartphones (36%), des tablettes (10%) et des autres appareils comme les consoles de jeu portables (6%) ne cessent de grossir.

La carte SIM en clé d’authentification

Enfin, on apprend que la WBA (qui regroupe sept des dix plus gros opérateurs mobiles au monde) mène actuellement une campagne visant à proposer une nouvelle génération de hotspots WiFi capables d’utiliser la carte SIM des appareils en disposant comme clé d’authentification, ce qui permettrait de faciliter la connexion à ces points d’accès pour les utilisateurs.

De quoi décharger – un peu – la consommation mondiale en données mobiles qui transitent via les réseaux traditionnels et notamment 3G. Car selon la WBA, elle devrait elle aussi tripler d’ici à la mi-2014 pour atteindre 17 millions de To par an, sous le coup d’une explosion du trafic partout dans le monde et encore plus en Asie Pacifique. Des réseaux mobiles qu’il faut donc protéger de l’engorgement, ce que la multiplication des hotspots WiFi devrait aider à faire…

source : www.pcworld.fr

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: