La nouvelle monnaie du web, les banques n’ont qu’a bien se tenir !

Depuis quelques temps, la sphère technologique s’intéresse à Bitcoinun paiement électronique basé sur un réseau pair à pair. L’objectif est de supprimer les tierces parties telles que les banques et d’effectuer les transactions directement entre les utilisateurs en se basant sur un protocole de cryptage.

La définition de Wikipedia sur Bitcoin :

L’objectif du réseau est de transmettre des valeurs numériques entre des comptes publiques basés sur la cryptographie asymétrique. Toutes les transactions sont publiées sur une base de données distribuée. Pour économiser de l’espace disque, cette base est stockée à l’aide d’un arbre de Merkle. Pour assurer la cohérence des transactions et pour empêcher qu’une unité ne soit dépensée plusieurs fois, le système implémente une sorte de serveur de temps décentralisé, basé sur l’idée d’un enchainement de preuves de travail.

Le développeur du projet est Satoshi Nakamoto et il explique son approche du système financier actuel et de ses faiblesses. Le problème est que cela coute de l’argent d’effectuer des transactions (frais, commissions, taxes, etc) et les banques ne sont pas à l’abri d’une crise majeure. De plus, les frontières bancaires sont très verrouillées ce qui peut nuire à la circulation de l’argent. Si vous utilisez Bitcoin, vous pouvez utiliser des coins (pièces) pour acheter ou vendre des biens ou des services. Vous pouvez également générer des pièces si vous laissez tourner le logiciel en arrière-plan. Cela prend du temps et une estimation est qu’on obtient une pièce en quelques jours si on laisse tourner au moins pendant 6 heures. Dans un système classique, c’est la banque qui fait office d’autorité de confiance, et pour cela, vous devez fournir de nombreuses informations personnelles. Cette procédure est inutile sur Bitcoin, car l’authentification se base sur la cryptographie asymétrique. J’ai du mal à comprendre le fonctionnement technique (s’il y a des volontaires pour expliquer clairement le concept), mais à terme, Bitcoin ne pourra générer que 21 millions de pièces.

On pourrait penser que c’est un petit projet de hackers dans leur garage, mais Bitcoin bénéficie l’appui de l’Open Source. On peut déjà acheter et vendre avec des bitcoins en consultant cette liste. D’après ce que j’ai vu, la plupart des services sont encore virtuels (hébergement, nom de domaine, dépannage, etc). Mais des petites boutiques utilisent également cette monnaie virtuelle. J’ignore si l’initiative va durer, car cela m’étonnerait que les gouvernements qui s’enrichissent sur le système actuel autorise une telle alternative. Car l’objectif principal de Bitcoin est de remplacer tout le système financier (rien que ça !).

Les blogueurs américains ont commencé à en parler après l’affaire de Wikileaks et de Paypal. Les utilisateurs se sont aperçu qu’un système financier pouvait bloquer leurs droits fondamentaux sous la pression d’un seul pays. Donc, l’alternative de Bitcoin et son projet d’indépendance vis à vis des banques parle à beaucoup de monde.

Mais si on élargit le sujet, on se rend compte que les initiatives d’indépendances vis à vis du gouvernement central se multiplient de plus en plus. Le premier exemple est Wikileaks est sa guerre pour la transparence totale. Ensuite, on a les différents réseaux pair à pair qui tentent de redéfinir le concept même du Web. Dans un blog qui parlait d’écologie, on parlait de l’installation de panneaux solaires et de la subvention des travaux par l’Etat. Et un commentateur a répondu que la seule chose qui l’intéresse est une indépendance totale vis à vis du gouvernement. C’est à dire, une indépendance énergétique, financière, politique et sociale.

Ces dernières années, les gouvernements centraux ont montrés leur limites pour résoudre les crises et leurs conivences avec les pires choses qui se produisent dans nos sociétés. Mais il ne faut pas se voiler la face, l’ancien système risque d’être là pour de nombreuses décennies. Mais la principale différence est que les projets innovants vont se développer et c’est une très bonne chose. Pour ma part, je n’ai pas bien saisi le concept de Bitcoin sauf qu’il permet de supprimer l’intermédiaire des banques et cela m’intéresse beaucoup. J’ai eu tellement de problèmes de ce coté que je suis prêt à franchir le pas, mais il faut que je creuse encore le sujet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: